BAYEUX Tranche 3

Malraux - BAYEUX (Tranche 3) - 63, rue de la Bretagne - Résidence Jeanne d’Arc - 14400

 

Investir en Normandie.

> 3 300 000 habitants

> 90,5 milliards d’euros de PIB

> 1er potentiel pour les énergies marines renouvelables

> 6ième région pour le commerce extérieur

> 14,2% de la production française d’électricité

 

Résidence Jeanne d’Arc – Tranche 3 de l’ancienne Institution Jeanne d’Arc – 63, Rue de la Bretagne.

L’immeuble se situe en plein cœur du Centre historique de Bayeux, à deux pas de la Cathédrale Notre Dame et du musée de la Tapisserie. Ancienne Institution Jeanne d’Arc, cet immeuble se trouve dans un périmètre sauvegardé et s’inscrit dans le cadre d’une rénovation complète de l’îlot situé entre la rue des Bouchers et la rue de la Bretagne.

Les bâtiments sont répertoriés sur le premier plan du secteur sauvegardé comme étant "Immeuble et maison Louis XVI".

Pendant la Première Guerre Mondiale, l’Ecole Jeanne d’arc accueilli une caserne belge et plus particulièrement un centre d’instruction des Sous-lieutenants auxiliaires-instructeur.

Au moment de la Libération, l'Institution Jeanne d'Arc, alors dirigée par la communauté de la "Vierge fidèle" de Douvres-la-Délivrande, est transformée en hôpital de première classe. En effet le 7 juin 1944, dans la matinée les premiers soldats britanniques pénètrent dans Bayeux. La foule en liesse accueille ses libérateurs, entrés dans la ville sans rencontrer la moindre résistance. La garnison allemande s’est enfuie la veille, sans demander son reste. C’est grâce à l’action de la résistance et de particuliers que les Alliés ont été prévenus du départ des Allemands de Bayeux, leur signalant ainsi l’inutilité d’un bombardement.

C’est dans ce contexte que Bayeux, ville miraculée, devient un havre de paix pour des milliers de réfugiés et des centaines de blessés qui affluent du Calvados et de la Manche. Elle est la seule, en territoire libéré, à disposer d’un hôpital en état de marche et d’une infrastructure complémentaire, composée de 5 hôpitaux à travers la ville, dont l’Institution Jean d’Arc. Bayeux devient ainsi ville-hôpital.

L’Institution devient hôpital de première classe, chargée d’accueillir les blessés les plus graves. Le personnel est fourni par le corps enseignant, assisté de nombreuses élèves bénévoles. Le docteur Henry Jeanne opère à l’hôpital général et à l’institution Jeanne d’Arc jusqu’au 15 juillet 1944. Le docteur Henry Jeanne deviendra ainsi maire de Bayeux en 1946 et de nombreux bénévoles, marqués par cette expérience à l’Institution, s’engageront dans une carrière médicale. L’Institution Jeanne d’Arc reprendra ses activités pédagogiques dès les hostilités terminées.

Après le déménagement du lycée Jeanne d'Arc rue d’Éterville en 1992, seul restait le collège rue des Bouchers. « Les locaux n’avaient plus rien de fonctionnel, se souvenait, il y a quelques années, Jean-Pierre Malo, président de l’Organisme de gestion de l’enseignement catholique, à Bayeux. Les

factures d’eau et de chauffage étaient énormes. » Les deux établissements ont été réunis après un chantier de 5 millions d’euros achevé en décembre 2011.

Quelques années plus tard Buildinvest se porte acquéreur de l’ensemble des bâtiments, pour lancer progressivement la rénovation de la totalité de ce site remarquable et patrimonial de cette ville.

Cette dernière phase représente la tranche 3, avec le traitement des deux derniers bâtiments, du projet global du « campus » de l’ancienne Institution Jeanne d’Arc, situés côté 63, Rue de la Bretagne. Elle viendra compléter les deux immeubles déjà commercialisés et actuellement en travaux. Ces deux derniers ensembles architecturaux remarquables, sont constitués de 24 appartements, sont tournés principalement vers le parc intérieur des quatre bâtiments de l’îlot Jeanne d’Arc.

Ces 24 appartements du T1 au T4 duplex, avec jardins en rez de chaussée et balcons en étages, seront desservis de 25 parkings couverts et de plein air.

 

Les activités de Bayeux :

Ancienne cité médiévale, Bayeux conserve des trésors d’architecture liés à son histoire.

Outre sa cathédrale romane et gothique, Bayeux se caractérise par des maisons à pans de bois, des manoirs à tours, de grandes demeures ainsi que d’élégants hôtels particuliers.

Sa tapisserie du XIe siècle inscrite au registre "Mémoire du Monde" de l’UNESCO, relate sur près de 70 mètres la conquête de l’Angleterre par Guillaume le Conquérant, duc de Normandie.

Le Musée de la Tapisserie accueille plus de 400 000 visiteurs et la ville accueille de nombreuses manifestations culturelles attirant des milliers de touristes chaque année telles que la Fête de la Coquille.

Bayeux fut la première ville française libérée à la suite du Débarquement. Épargnée par les bombardements alliés, elle n'a subi que peu de dommages. On peut revivre les enjeux et le déroulement de la Bataille de Normandie en son musée.

La proximité de Bayeux avec les principaux sites touristiques du département permet d'attirer une part majoritaire de clientèle touristique étrangère principalement britannique et américaine.

En effet, Bayeux offre un environnement touristique, à moins de 20 kilomètres des plages du débarquement de Normandie.

Le jardin botanique de Bayeux est l'un des plus beaux parcs paysagers du XIXe en Normandie. Il est aujourd’hui classé monument historique.

Avec plus de 460 commerçants, le cœur de la ville bat au rythme de ces indépendants et de ces enseignes nationales qui chaque jour se mobilisent pour proposer des produits et des services

 

Les chiffres de Bayeux :

4e ville du département, proximité de la ville de Caen.

Capitale du Bessin Habitants : 14 005 Bayeusains.

63% de locataires.

25 868€/ habitant de revenu annuel moyen par habitant.

10 écoles, 3 collèges, 3 lycées.

460 commerces.

200 associations.

Bayeux est un pôle économique dynamique axé principalement sur les secteurs tertiaire et industriel.

Economie dynamique avec ses 2000 entreprises et 9400 employés.

1 jardin public protégé au titre des monuments historiques.

1 secteur sauvegardé.

Ville fleurie (3 fleurs).

6ème ville la plus visitée en France.

2 marchés hebdomadaires : mercredi matin et samedi matin.

 

ADRESSE

63, rue de la Bretagne - Résidence Jeanne d’Arc - 14400 BAYEUX (Tranche 3)

 

 

 

 

Photos du programme Loi Malraux - BAYEUX (Tranche 3) - 63, rue de la Bretagne - Résidence Jeanne d’Arc - 14400

 

Informations :

  • TYPE OPERATION

    Malraux

  • TYPE DE BIENT1, T2, T2 duplex, T3, T3 duplex et T4 duplex
  • SURFACEde 22.4 m2 à 88.7 m2
  • PRIX FONCIERDe 18 980 € à 80 660 €
  • BUDGET TRAVAUXDe 82 950 € à 374 070 €
  • BUDGETS GLOBAUXDe 101 930 € à 454 730 €

Nous contacter

Tél : 01.47.64.03.04 Par email

5 atouts de Buildinvest

  • 4 500 logements livrés
  • 40 M€ de capital social
  • 12 programmes en cours
  • Accompagnement du projet à sa gestion locative
  • Plus de 50 ans d'expertise immobilière


Défiscalisation Programme Malraux à Honfleur  Rue Cachin - Groupe Buildinvest

HONFLEUR (Travaux en cours) - 2, rue des Buttes - 18, rue Cachin

Malraux

HONFLEUR (Travaux en cours) - 9-11, Quai de la Tour - Résidence du bassin du centre

Malraux

BAYEUX - 5, Impasse Prudhomme - Résidence La maison des anciens Marins

Malraux