Monuments historiques : quels sont les pièges à éviter ?

MaTVImmo, partenaire de Challenges a interviewé Mathieu Mars, directeur associé de l’Institut du Patrimoine. Sur quoi faut-il être vigilant avant de se lancer en « Monuments historiques » ? Les conseils de Mathieu Mars.

Loi "monuments historiques" de 1913

La loi " Monuments historiques " a été promulguée en 1913 pour sauvegarder tout patrimoine français, accordant un avantage fiscal aux personnes réhabilitant ces monuments historiques.

A qui s’adresse cette Rolls Royce de l’investissement ?

On le conseille aux contribuables ayant une fiscalité lourde (tranche d'imposition comprise entre 41 et 45%).

Quels sont les avantages fiscaux ?

Vous achetez un bien dans son jus puis vous réalisez des travaux d’embellissement. Et vous pouvez déduire la totalité de ces travaux de votre assiette imposable. L’impact fiscal est intéressant puisque vous pouvez gommer tout votre revenu imposable, que vous soyez à 41 ou 45%. L’avantage n’entre pas dans le plafond de 10 000 euros des niches fiscales. Il est donc possible de défiscaliser sans limite imposée et sans engagement de location. La seule contrainte : garder ce bien pendant 15 années minimum.

A noter que si vous percevez des revenus fonciers en plus de vos revenus, vous allez économiser en complément les prélèvements sociaux à 17,2%.

Le dispositif MH est la dernière niche fiscale sans aucun plafond qui existe aujourd’hui en France.

 

 
 

 

Malgré ces avantages fiscaux très attractifs, quels sont les pièges à éviter ?

Il y en a plusieurs. Le premier est l’adéquation par rapport à votre situation fiscale et patrimoniale. Si vous êtes sur des tranches d’imposition faible, il n’y a pas d’intérêt à y aller car les travaux vont être plus chers que sur une opération classique.

Il faut travailler avec les promoteurs les plus connus sur le marché, pour sécuriser l’opération. S’il s’agit d’un promoteur inconnu, il faut être vigilant sur plusieurs points : le rythme de vente et de commercialisation. Car s’il n’a pas vendu les autres lots et que vous êtes le seul propriétaire, vous allez devoir assumer seul la charge des travaux.

Il faut également faire preuve de vigilance concernant les personnes avec qui vous allez travailler pour la réalisation de la rénovation : il existe plusieurs gammes de prestations et également des assurances pour vous garantir la finalité des travaux. 

Propos recueillis par Alexandra Boquillon

Voir l'article : https://www.challenges.fr/immobilier/videos-immobilier/monuments-historiques-quels-sont-les-pieges-a-eviter_626497